BOUAZZA-LACHKHAM, QUEL SENS CACHE LA MISE SOUS ÉCROU DE L’HÉRITAGE DE GAÏD SALAH ? (ANALYSE)

La hiérarchie de l’ANP connaît une tempête de changements et d’interpellations ces derniers jours qui réduisent l’empreinte laissée par son défunt chef, Ahmed Gaïd Salah. Son testament politique va-t-il pour autant être abandonné ? La  lourde chute cette semaine du général Wassini Bouazza, directeur général de la sécurité intérieure, nommé en avril 2019  par le chef d’Etat-major Ahmed Gaïd Salah, est-elle le premier  tournant symbolique après la disparition, le 23 décembre dernier, de l’homme fort du pays ?  Sans doute oui,  sur l’agenda de la prise de contrôle hiérarchique de l’ANP par le ticket Tebboune – Chengriha alliés de circonstance à la tête du pays...

Read More